INTRODUCTION

La création SOUS LE MASQUE est issue de l’univers du conte onirique VOODOO CHILD 2010,une loupe mise sur la connexion entre le visible et l’invisible,le sensible et le vide,ce qui est agit et ce qui nous agit. C’est l’histoire d’une rencontre artistique,la mise en abîme conjointe des personnages,prise sous l’angle des énergies interdépendantes des lois de l’attraction universelle….une traversée en sensation à travers ces mystères…Sous Le Masque …le chant de notre âme…un fil librement tendu entre la réalité et le rêve…les liens si fins qui nous unissent …Le projet SOUS LE MASQUE est né et s’est développé aussi par rapport à la rencontre entre le travail de la Cie Tir Groupé et le lieu/bâtiment du Centre national de la Danse où la Cie bénéficie  de mise à disposition de studios.La chorégraphe Kardinal s’en inspire dans sa recherche scénographique au centre du labyrinthe de nos jardins intérieurs: »Trouver le Naturel dans l’urbain, le fragile sous l »armure de béton, faire de la pierre l’objet de référence é-mouvant aux origines de notre humanité. » ©® copyrights Kardinal ….Entrez dans la poésie librement inspirée par l’Amour de cette vie,qui nous amène à nos racines,à la terre mère et ses mémoires intemporelles.Sans ce l’expliquer , juste suivre le souffle qui nous guide….La Cie vous propose une invitation à la poésie du moment présent.

Cie TIR GROUPé SOUS LE MASQUE

Cie TIR GROUPé SOUS LE MASQUE

L’ELABORATION

1  Les origines

Avant tout :Le projet,le concept «Dans Mes Rêves»® et le conte chorégraphique «Voodoo Child 2010» sont créés,mis en place et élaborés par Kardinal .Ces vecteurs s’articulent autour de la quête du Bonheur, les thèmes abordés en sont les Mémoires Ancestrales,la dualité de l’être. La pratique créée par la chorégraphe : l’Afrip Hop® en est leur fondation. Cette danse organique et métissée,inspirée par l’esprit des Animaux et dont le vocabulaire s’apparente à la symbolique de la Nature nous rapproche de notre âme sauvage.

Le projet «Voodoo Child 2010» a débuté en Janvier 2010 .C’est l’histoire d’un rêve et de sa réalisation.

La naissance du projet : le travail dans les studios du Centre National de la Danse de Pantin ouvre un désir nouveau et un nouvel axe de recherche.

2Le contenu

SOUS LE MASQUE:L’unicité dans la dualité , aux carrefours de nos rencontres.

C’une création originale qui prend sa source dans l’univers circonstancié et dans l’œuvre de Kardinal.

SOUS LE MASQUE est une nouvelle expérience artistique à l’intérieur du conte VOODOO CHILD 2010,elle met en lumière la symbiose entre le visible et l’invisible  la fine limite entre la réalité et l’imaginaire et notre dualité personnelle.SOUS LE MASQUE est un voyage au centre des lois de l’attraction universelle.La rencontre entre le travail de la Cie Tir Groupé et le lieu du Centre national de la danse a permis de développer un laboratoire de l’idée et du geste.

Le Projet SOUS LE MASQUE :un laboratoire de l’idée : le projet dramaturgique circonstancié et environnemental : une porte ouverte entre le quotidien et la matière imaginaire interne.

L’auteure part de sa rencontre artistique avec DJ Noise et met en parallèle la recherche de « Voodoo Child » entre sa part de féminité et son instinct guerrier.La mise en abîme des interprètes féminines du monde onirique rejoint « l’intangible » contenu dans nos relations quotidiennes.Dans un univers poétique et libre la Cie Tir groupé propose de se laisser emporter par le souffle de nos âmes et les battements de nos cœurs : une aventure humaine en somme.

L’architecture du batiment du Centre national de la danse où les studios sont en prise directe avec l’univers urbain et environnemental inspire la recherche scénographique menée au centre du labyrinthe de notre jardin intérieur.« Trouver le naturel dans l’urbain, le fragile sous l’armure de béton , faire de la pierre l’objet de référence é-mouvant aux origines de notre humanité ».©Kardinal

L’espace est retraité en référence aux points cardinaux et en connexion avec l’esprit de la matière .

Le Projet SOUS LE MASQUE : un laboratoire du geste : un pont édifié entre le geste et la culture.

La chorégraphe Kardinal poursuit sa recherche dans la matière de l’AFRIP HOP ®™  pratique mise en lumière initialement dans le conte VOODOO CHILD 2010.

Les deux interprètes Sandrine MONAR et Chloé DERVILLé appartiennent à des univers différents , chacune étant ancrée dans sa technique de danse. Cet intervalle permet à la chorégraphe de développer et de rééxaminer le vocabulaire métissé de l’AFRIP HOP et d’expérimenter à quel point cette pratique permet à chaque pôle de se retrouver tour à tour dans sa synergie et dans l’espace sensible de l’interaction des origines du geste.

L’expérimentation lève le voile sur l’espace immense ouvert à partir de ce langage aux confluents des cultures.

Dans SOUS LE MASQUE en particulier une écriture symbolique est produite dans le personnage qu’explore la chorégraphe , les axes de travail se portent sur les résonnances du corps,de la voix,des rythmes.Une opération de simplification mathématique dont le dénominateur commun entre les artistes est le lacher prise.

Le masque agit en soi comme une loupe…..un réflecteur….Entre nos ombres et notre lumière , entre l’indicible et le perceptible .Un tirage en négatif d’une section de VOODOO CHILD 2010….Au centre du cœur humain…et du mystère de nos liens.

Cie TIR GROUPé SOUS LE MASQUE

Cie TIR GROUPé SOUS LE MASQUE

LES ORIGINES

SOUS LE MASQUE

1  Les origines (les travaux de Flo Kardinal sont déposés et protégés)

Avant tout :Le projet , le concept « Dans Mes Rêves »® et le conte chorégraphique « Voodoo Child 2010 » sont créés par kardinal et soutenus par l’association TIR GROUPé , ils s’articulent autour de la quête du Bonheur , les thèmes abordés en sont les Mémoires Ancestrales , la dualité de l’être, les intervalles entre notre réalité et le rêve. La pratique créée par la chorégraphe : l’Afrip Hop® en est leur fondation.Le projet « Voodoo Child 2010 » a débuté en Janvier 2010 . C’est l’histoire d’un rêve et de sa réalisation.

La naissance du projet SOUS LE MASQUE  : le travail dans les studios du Centre national de la danse de Pantin qui accueille la Cie ouvre un désir nouveau et un nouvel axe de recherche.

Le contenu SOUS LE MASQUE   L’unicité dans la dualité , aux carrefours de nos rencontres. Une création originale qui prend sa source dans l’univers circonstancié et dans l’œuvre de Kardinal. Dans SOUS LE MASQUE elle met en lumière la symbiose entre le visible et l’invisible , la fine limite entre la réalité et l’imaginaire et notre dualité personnelle.C’ est un voyage au centre des lois de l’attraction universelle .http://www.tirgroupe.org/?page_id=287 La rencontre entre le travail de la Cie Tir Groupé et le lieu du Centre national de la danse a permis de développer un laboratoire de l’idée et du geste;

Le Projet SOUS LE MASQUE :***un laboratoire de l’idée : le projet dramaturgique circonstancié et environnemental : une porte ouverte entre le quotidien et la matière imaginaire interne.L’auteure part de sa rencontre artistique avec DJ Noise et met en parallèle la recherche de « Voodoo Child » entre sa part de féminité et son instinct guerrier.La mise en abîme des interprètes féminines du monde onirique rejoint « l’intangible » contenu dans nos relations quotidiennes.Dans un univers poétique et libre la Cie Tir groupé propose de se laisser emporter par le souffle de nos âmes et les battements de nos cœurs : une aventure humaine en somme. L’architecture du batiment du Centre national de la danse où les studios sont en prise directe avec l’univers urbain et environnemental inspire la recherche scénagraphique menée au centre du labyrinthe de notre jardin intérieur. »Trouver le naturel dans l’urbain, le fragile sous l’armure de béton , faire de la pierre l’objet de référence é-mouvant aux origines de notre humanité ».©Flokardinal

Le Projet SOUS LE MASQUE :*** un laboratoire du geste : un pont édifié entre le geste et la culture.La chorégraphe Kardinal poursuit sa recherche dans la recherche de l’AFRIP HOP ®™ , pratique mise en lumière initialement dans le conte VOODOO CHILD 2010.Les deux interprètes Sandrine MONAR et Chloé DERVILLé appartiennent à des univers différents , chacune étant ancrée dans sa technique de danse. Cet intervalle permet à la chorégraphe de développer et de rééxaminer le vocabulaire métissé de l’AFRIP HOP et d’expérimenter à quel point cette pratique permet à chaque pôle de se retrouver tour à tour dans sa synergie et dans l’espace sensible de l’interaction des origines du geste.L’expérimentation léve le voile sur l’espace immense ouvert à partir de ce langage aux confluents de scultures.L’auteure développe et continue sa recherche sur  une écriture symbolique  mise en lumière dans le rôle qu’elle interpréte. « Le masque agit en soi comme une loupe…..un reflecteur….Entre nos ombres et notre lumière , entre l’indicible et le perceptible .Un tirage en négatif d’une section de VOODOO CHILD 2010….Au centre du cœur humain…et du mystère de nos liens ».©Flo Kardinal

Cie TIR GROUPé SOUS LE MASQUE

Cie TIR GROUPé SOUS LE MASQUE

notes de Flo Kardinal

Notes de kardinal **:

« Dans mon parcours artistique et pédagogique ,je me suis souvent engagée dans des actions auprès du public , jeune et moins jeune, sollicitée en cela par diverses structures publiques ou privées.Je défends l’idée que d’une part « ,L’Art peut s’inscrire dans le quotidien de chacun , être à la portée de tous , et occasionner en cela des actions participatives et locales ayant comme support des préoccupations de la vie quotidienne. »                               »L’Art est le moyen jusqu’ici le plus élaboré , en particulier la création artistique , pour rapprocher des êtres d’origines diverses , des peuples de traditions différentes car il se fonde sur l’émotion : champ et chant communs de l’humanité. La danse est en effet connue comme vecteur de rassemblement , de solidarité , de joie , de libération de l’esprit par le corps. C’est en cela que mes recherches m’ont poussées vers les danses et transes tribales dénominateurs communs des luttes ( éphigie des clans , réceptacle des peurs , magnificence de l’âme …) , et de part mon appartenance au mouvement Hip Hop , je défends l’idée d’une danse libératrice .Une danse libre et créative dont la beauté de l’instant contraste souvent avec la rigidité de certains académismes éloignés de la source originelle. Ma prévalence pour la danse urbaine m’a amenée sur le chemin de la transmission car celle-ci il y a une quinzaine d’années faisait figure d’art contestataire ».  ©®Flo Kardinal    **Notes issues du reportage sur la création du concept du « parcours artistique et citoyen »

« D’autre part j’ai constaté dans les sessions d’improvisation dirigée qu’à travers les disciplines artistiques de toute nature , si l’on se réfère à l’étude d’un thème particulier on décèle chez le public la production et la création d’un langage complémentaire assis sur le langage social usuel , relayé par l‘émotion , et générateur d’une nouvelle approche du sujet. » On peut avancer le fait d’une nouvelle résolution de la question . » « Dans ces périodes troubles que nous traversons actuellement tant au niveau des catastrophes écologiques que des interrogations politico sociales et idéologiques , les actes qui liguent le rassemblement me paraissent salvateurs ».©Flo Kardinal

**Notes issues du livre à paraître  : « Voodoo Child 2010 Anatomie d’un conte chorégraphique ou l’itinéraire d’un esprit libre » droits réservés et déposés

De là la voie tracée dans le Quatuor  « VOODOO CHILD 2010 » qui m ‘amène logiquement vers le concept pédagogique et artistique « DANS MES REVES »®™.                                                                                                                                         **« Je partage depuis quelques années des expériences artistiques avec des artistes africains et j’ai toujours nourri à l‘égard de leur culture un attachement particulier . Originaire du sud ma sensibilité se rapproche de la tradition de la transmission orale , du conte local , des espaces conviviaux et de l‘amour de la nature .Mon parcours m’a poussée à me rendre à Paris , capitale artistique et à épouser les moeurs urbaines et l’art des cités.je me suis sentie proche des exilés et à ce titre mes collaborations l’ont plus tard démontrées.Ma conviction d’être citoyenne du monde , recherchant dans l’héritage des ancêtres et de leur histoire une lumière à la pénombre du quotidien m’a inspirée dans la production du conte  « VOODOO CHILD 2010 » et plus tard dans la création du concept  attenant « DANS MES REVES ».©Flo Kardinal

**Notes issues du livre à paraitre Voodoo Child 2010 L’ anatomie d’un conte chorégraphe ou l’itinéraire d’un esprit libre.©Flo Kardinal

Cie TIR GROUPé SOUS LE MASQUE

Flo Kardinal Cie TIR GROUPé SOUS LE MASQUE

Brochure SOUS LE MASQUE

Sous le masque – brochure

SOUS LE MASQUE

Sous le masque – brochure

CONTACT

tirgroupe@hotmail.fr Manuel VOGT

FB Cie Tir Groupé Collectif DMR

Devis sur demande

site www.dansmesreves.fr pour création Voodoo Child 2010 , le versant pédagogique et PRO fiches techniques

Pour tous renseignements contactez tirgroupe@hotmail.fr

stages afrip hop