A propos de Corps d’Argile

« Il s’agit d’une mise en abîme,d’une Confrontation.2personnages masculins aux antipôdes de leurs vies se retrouvent sur le terrain apocalytique de l’atrocité ….Entre Folie et Absurde, chacun trouve son refuge, pour ne pas oublier les maux du passé,pour se souvenir des âmes trépassées,pour que demeure graver dans l’argile de la terre nourrissière l’espace de nos souffrances et de nos espoirs ».©FloKardinal

PHASE 1 :Les artistes on choisi aprés concertation de travailller de manière isolée au plus prés de leur personnage afin de permettre,en temps et espaces émotionnels réels,à la Confrontation de trouver sa cohérence.

« Chaque histoire génère des espaces de mémoires,chaque proposition sera déroulée dans l’espace/territoire des actions et suivra l’évolution émotionnelle et corporelle de l’enjeu rencontré ….nos options seront posées au regard de ce que nous y découvrirons.Je tenais à garder l’espace vivant de l’expérimentation,la vie c’est l’action,la réalité humaine des personnages le nécessite.Au delà du jeu de l’acteur,il s’agit d’une proposition particulière car ancrée dans l’imaginaire collectif,cela requiert que nous créions une incarnation personnelle proche de nos limites,de nos coeurs et de nos corps pour rendre légitime le drame/histoire humain.Cette expérience me pousse dans mes retranchements comme les soldats dans leurs tranchées »©FloKardinal

La phase 1 est en cours d’experimentation:avec l’aide des productions de TIR GROUPé,de VOLTEVIE et du protocole  RAVIV (partage d’espaces de répétitions période estivale 2014).

PHASE 2 :La réalité de la CONFRONTATION:elle s’écrira…..

PHASE 3:Les thème intérieurs ou « couleurs personnelles » choisis: La Folie pour Flo Kardinal, L’Absurbe pour Laetitia Viallet…….

PHASE 4:La terre/l’argile : expérimentation en cours…Laetitia Viallet y tenait, c’est son fer de lance.

Le ciel/les cordes/le lien: entre  contrainte  et libération : axe de recherche développé  par Flo Kardinal….(partition composée en collaboration avec un shibariste trés certainement (un espace duel au sein de la composition))….en projet….

Les cordes, la contrainte: axe et objet développés par Flo Kardinal sur et avec son personnage ,la chorégraphe désirait une extension du thème pour la délimitation des espaces.Le matériau de la corde suggére en moi l’espace de la contrainte ,du lien,la limite:c’est en cela que je m’engage avec mon personnage Siegfried « Trouver un refuge,un espace pour se réapproprier son corps,ses armes,à terme j’en fais une recherche personnelle dans l’espace de la posture,de la transe posturale.La corde est un symbôle fort relié en ce qui me concerne à la vie (un pont de corde,être en-cordée) à la mort (la corde au cou, le fil entre les mondes) »,à la délivrance.©FloKardinal

« Transmutation et transformation des corps.J’y trouve des ressources animales et des désirs de (sur)vie primaires »©FloKardinal

Phase 5 : L’espace/territoire de confrontation:l’Histoire de Marcel et Siegfried »

Les ressources spécifiques à cet objet créatif:

La transversalité :

des sexes:interpréter 2 hommes;des personnalités:2nationalités différentes;des âges;de la métaphore de l’opposition.

L’organique et l’âme:

Que reste t il au personnage,à l’être dans cet espace.

(L’)au delà:

« En chacun de nous, l’espace de nos limites:entre liberté,aliénation,posture,action,Sous chaque immobilité siège le champs du secret,de l’inconnu »©FK

Tous les éléments présentés sur ce site font partis de la création CORPS D’ARGILE , ils sont protégés et déposés.A ce titre leur formulation et leur contenu sont l’oeuvre de Flo kardinal.Les citations et notes font parties du livre « Portrait/carnet de bord »© de Flo Kardinal