L’ELABORATION

1 Les origines ( tous les travaux de Flo Kardinal sont déposés et protégés)

Avant tout :Le projet , le concept «Dans Mes Rêves»® et le conte chorégraphique «VOODOO CHILD 2010» sont créés , mis en place et élaborés par Florence Kardinal .Ces vecteurs s’articulent autour de la quête du Bonheur , les thèmes abordés en sont les Mémoires Ancestrales , la dualité de l’être. La pratique créée par la chorégraphe : l’Afrip Hop® en est leur fondation. Cette danse organique et métissée , inspirée par l’esprit des Animaux et dont le vocabulaire s’apparente à la symbolique de la Nature nous rapproche de notre âme sauvage.

La naissance du projet : le travail dans les studios du Centre national de la danse de Pantin ouvre un désir nouveau et un nouvel axe de recherche.

2 Le contenu

SOUS LE MASQUE : L’unicité dans la dualité , aux carrefours de nos rencontres.

C’est une création originale qui prend sa source dans l’univers circonstancié et dans l’œuvre de la chorégraphe.La rencontre entre le travail de la Cie Tir Groupé et le lieu du Centre national de la danse a permis de développer un laboratoire de l’idée et du geste.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              Le Projet SOUS LE MASQUE :un laboratoire de l’idée : le projet dramaturgique circonstancié et environnemental : une porte ouverte entre le quotidien et la matière imaginaire interne. L’auteure part de sa rencontre artistique avec DJ Noise et met en parallèle la recherche de «Voodoo Child» entre sa part de féminité et son instinct guerrier.La mise en abîme des interprètes féminines du monde onirique rejoint «l’intangible» contenu dans nos relations quotidiennes.Dans un univers poétique et libre la Cie Tir groupé propose de se laisser emporter par le souffle de nos âmes et les battements de nos cœurs : une aventure humaine en somme.                                  L’architecture du batiment du Centre national de la danse où les studios sont en prise directe avec l’univers urbain et environnemental inspire la recherche scénographique menée au centre du labyrinthe de notre jardin intérieur.«Trouver le naturel dans l’urbain, le fragile sous l’armure de béton , faire de la pierre l’objet de référence é-mouvant aux origines de notre humanité».©®Flo Kardinal                                                                                       L’espace du propos est repensé en rapport aux points cardinaux , à la géométrie spatio temporelle et en connexion avec l’esprit de la matière .                                                                                                                                                                  Le Projet SOUS LE MASQUE : un laboratoire du geste : un pont édifié entre le geste et la culture. La chorégraphe poursuit sa recherche dans la matière de l’AFRIP HOP® pratique mise en lumière initialement dans le conte VOODOO CHILD 2010.Les deux interprètes Sandrine MONAR et Chloé DERVILLé appartiennent à des univers différents , chacune étant ancrée dans sa technique de danse. Cet intervalle permet à la chorégraphe de développer et de rééxaminer le vocabulaire métissé de l’AFRIP HOP et d’expérimenter à quel point cette pratique permet à chaque pôle de se retrouver tour à tour dans sa synergie et dans l’espace sensible de l’interaction des origines du geste.L’expérimentation lève le voile sur l’espace immense ouvert à partir de ce langage aux confluents des cultures.Dans SOUS LE MASQUE en particulier une écriture symbolique est produite dans le personnage qu’explore la chorégraphe , les axes de travail se portent sur les résonnances du corps,de la voix,des rythmes. »Une opération de simplification mathématique dont le dénominateur commun entre les artistes est le lacher prise.Le masque agit en soi comme une loupe…..un réflecteur….Entre nos ombres et notre lumière , entre l’indicible et le perceptible .Un tirage en négatif d’une section de VOODOO CHILD 2010….Au centre du cœur humain…et du mystère de nos liens ».©Flo Kradinal

Lien : http://www.tirgroupe.org/?page_id=536

Cie TIR GROUPé SOUS LE MASQUE

Cie TIR GROUPé SOUS LE MASQUE